Cartouche du titre

Ecole privée hors contrat

Première école privée formant aux nouveaux métiers, depuis plus de 17 ans, aux professions d’image consulting, personal shopper, brand ambassador, wedding planner, wedding designer, chef de projets évènementiels, stylisme d’intérieur ou visual merchandising. Sous forme de Bachelors, Mastères et répondant également aux personnes en reconversion professionnelle par des formations de 10 journées intenses.

Une belle récompense pour toutes ces années de réussites pédagogiques avec nos anciens Jaelysiens !

Par une décision rendue le 23 novembre 1977, le Conseil Constitutionnel a considéré que la liberté de l’enseignement faisait partie des principes fondamentaux reconnus par les lois de la République.

Les établissements d’enseignement privés HORS CONTRAT comme le nôtre, délivrent à leurs élèves des certificats de scolarité privé et de haute exigence.

Jaelys s’inscrit dans les reconnaissances de leurs certifications, travaillant en étroite collaboration avec des professionnels de terrain exerçant les professions de façon éthique et correspondant aux critères des métiers et non aux critères inventés et fantaisistes des professions.

Jaelys souhaite rester hors contrat pour obtenir la liberté de sa pédagogie qui a fait ses preuves depuis de nombreuses années, son éducation « anglo-saxone » permettant de passer par la théorie puis la pratique immédiate des apprentissages.

Être Hors Contrat demande une grande maitrise des plannings, des budgets et du corps professoral, car aucun budget ou aide ne sont réservés pour les établissements hors contrat.

Ce qui caractérise l’ensemble des écoles hors contrat est leur liberté pédagogique.

Par définition, ce sont des entreprises privées (ou associations loi 1901) totalement indépendantes de l’Éducation nationale et donc libres d’appliquer le projet pédagogique qu’elles souhaitent prodiguer. Elles procèdent elles-mêmes au recrutement de leurs enseignants, et les rémunèrent directement, tandis que les écoles privées sous contrat voient leurs enseignants payés par l’Éducation Nationale et ne sont pas recrutés par l’école elle-même.

Dans la réalité des faits les écoles hors contrat, dans leur majorité, appliquent les programmes officiels et remaniant la pédagogie.

Ce qui va faire la différence, ce sont les méthodes pédagogiques utilisées (Montessori, Steiner, Faure etc.), les projets pédagogiques développés qui sont fortement marqués par la personnalité du fondateur de l’école (souvent une personne charismatique)

Dans les établissements hors contrat supérieur, la combinaison de personnalités fortes fondatrices de ces écoles, combinées avec des équipes aux performances très pointues (professeurs parmi les meilleurs, organisation rigoureuse des études, réseaux internationaux, professionnels de terrain).  C’est dire l’immense diversité qui existe parmi leurs compétences, lesquelles ne répondent pas aux mêmes besoins.

L’exigence de travail et le taux de réussite aux examens et à la reconversion professionnelle sont très souvent élevés.

Un établissement privé hors contrat fonctionne sans aide d’Etat ou de l’éducation Nationale, il est donc régi comme une entreprise et subvient seul à ses besoins de matériels, de locaux, de fournitures et financier.

Leur réussite est également dûe au fait que la sélection pour y rentrer est drastique et difficile, souvent des étapes sont à passer comme des dossiers de candidature étudiés, puis des entretiens et des commissions pédagogiques.  De plus les formations n’excèdent que très rarement 25 à 28 personnes par an permettant d’obtenir une aisance certaine sur la pédagogie et l’écoute des individus.

Jaelys, que vous avez choisi, s’inscrit dans une culture d’éducation Anglo-Saxone ou l’autonomie, les projets de terrain, la force de travail et la réussite professionnelle font parties intégrantes de ses valeurs.

Ne recevant pas de subventions, tout est donc à la charge des parents et plus onéreuses que des écoles qui obtiennent des subventions et aides financières de l’Etat.

En revanche, les établissements hors contrat n’ont d’autres contraintes que celles qu’ils se donnent : ce sont donc des écoles libres et de hauts niveaux d’exigence en réussite.

Ils peuvent accepter un élève en classe supérieure, (sous réserve de son dossier scolaire), alors qu’il aurait redoublé dans le public ou dans le sous contrat, ou en redoublement si l’élève devait être orienté. Beaucoup d’écoles font passer des tests, étudient le dossier ou font passer un entretien avant de décider dans quelle classe l’enfant va pouvoir être intégré tels que les « boites à bac ».

L’école Jaelys se revendique de taille humaine n’acceptant pas de groupe de plus de 25 personnes pour les formations.