Cartouche du titre

L’histoire de la décoration

Le décorateur, est le nom que l'on donne aux créateurs de décor. Le métier à connu de nombreuses déclinaisons : décorateur artistique, architecte d'intérieur, restaurateur décorateur, chef décorateur, scénographe... C'est un concepteur d'image et d'idée à l'aide d'objets, de mobilier, de matières ou encore de couleurs. Il donne une impulsion et une dimension historique à son environnement.

Le décorateur d’intérieur à l’échelle intime de la vie quotidienne et inscrit dans les comportements domestiques, professionnels, culturels des Hommes. Depuis la nuit des temps il crée, imagine, installe, décor un lieu de vie pour le rendre confortable, un lieu de travail pour le rendre chaleureux ou encore un espace culturel pour le rendre convivial.

Déjà à la préhistoire, l’homme « décorait » l’entrée des cavernes à l’aide de peinture mural et de dessins.

Dès le Moyen Age, l’homme décor et assemble des objets pour rendre son intérieur plus confortable et conviviale malgré la rudesse de la vie de cette époque.

Puis Michel-Ange, Léonard de Vinci deviennent, si ont peu dire,  des « influenceurs » de l’époque de la Renaissance Italienne en insufflant une peinture romantique, onirique et donnant le ton à une décoration nouvelle et inspirante.

Les tapissiers et les décorateurs sont de grands professionnels à l’aide de Michel-Eugène Chevreul directeur des Gobelins. Ils inventent, décorent, créent, jouent avec les couleurs et les matières pour donner un sens à une décoration chargée et unique à l’époque.

Mais c’est les années 20, qui deviennent le témoin véritable d’un univers de la décoration est d’un style qui devient plus rationnel. Le modernisme et la couleur font leur entrée dans les intérieurs des maisons bourgeoises et des hôtels particuliers. Les propriétaires affichent un goût immodérés pour les matériaux alors précieux.  Autant d’éléments marquant de cette période, le fauteuil Club, le flacon de parfum Chanel N°5 ou encore les verres à Martini en forme de triangle. C’est L’Art Déco. Dès lors, la « décoration » devient plus accessibles pour le « particuliers » entendez par là les familles Bourgeoises.

Malgré ce que l’on peut penser, les sources de la profession  d’architecte remontent aux années 1930 /39 le terme alors employé est:  l’architecture d’intérieur. Il obtient sa reconnaissance comme un nouveau cursus universitaire à partir de 1946 sous l’appellation « d’Aménagement de l’intérieur ».

Dès les années 50 et 60 un vrai courant moderne insuffle un nouveau vent dans le métier. La décoration prend un tournant pour le particulier et les entreprises. L’environnement dans lesquels on vie et on travail devient un argument marketing, fort et plein de sens.

Au fils du temps le métier s’est développé comme un métier à part entière, essentiel et novateur. Dès les années 90 la décoration devient accessible à tous, grâce ou à cause des grands magasins de distributions de produits, d’objets et de mobiliers peu chers et design.

Les émissions télés, dès les années 2000, font leur apparitions et donnent le change. Elles témoignent alors d’un monde qui change mais qui manque de compétences. Les formations fleurissent et les « décorateurs » des premières heures naissent.

Aujourd’hui, la profession de décoration styliste d’intérieur, est reconnue outre Atlantique, en Asie ou dans les pays Nordiques. En France, les métiers sont correctement classifiés avec les architectes, les architectes d’intérieur, les décorateurs d’intérieur, les visuals merchandiser ou les scénographes….Autant de profession regroupant des compétences différentes et communes.